Accueil Actualités News Modélisation de l'induction adaptée aux traitements thermiques

Modélisation de l'induction adaptée aux traitements thermiques

Envoie à un(e) ami(e) Imprimer

posté le 01 April 2020

Modélisation de l’induction adaptée aux traitements thermiques

Transvalor a développé un modèle de simulation des procédés basé sur l’induction électromagnétique. Ce modèle est adapté en particulier pour la trempe par induction et il permet d’optimiser les paramètres du procédé, comme par exemple la fréquence du courant, la durée de l’opération, les mouvement de la pièce ou des inducteurs, etc.

Ce modèle est intégré dans notre tout dernier logiciel SIMHEAT® lancé en 2019, entièrement dédié à la simulation des procédés de traitement thermique.

DÉCOUVREZ SIMHEAT® >

Le modèle dédié à l’induction est régulièrement amélioré par nos équipes de développement logiciel, dans le but de représenter au mieux les phénomènes mécaniques, électromagnétiques et métallurgiques, mais aussi d’être moins coûteux en termes de ressources informatiques et de temps de calculs pour les utilisateurs.

Aujourd'hui, nos travaux de développement pour la modélisation du procédé d'induction se concentrent sur :

  • L’adaptation du maillage au champ électromagnétique, pour améliorer le rapport entre la qualité des résultats et le temps CPU
  • L’adaptation du maillage, pour suivre les déplacements et les distorsions

 

Vers l’amélioration du maillage pour le procédé d’induction

A temps partagé entre le CEMEF (Centre de Mise en Forme des Matériaux) et Transvalor, un doctorant réalise une thèse qui permettra à terme de nettement améliorer notre modèle d’induction.

Sujet de la thèse : « Modélisation numérique avancée des procédés de chauffage par induction »

VOIR LE SUJET DE THÈSE >

Objectifs :

  • Le remaillage automatique adapté aux problèmes électromagnétiques
  • Le respect des interfaces de surface : solides/air - solides/solides


La stratégie principale est de tester et proposer des estimateurs d'erreurs a posteriori, qui puissent être implémentés, sur les champs électromagnétiques de nos logiciels. Sur cette base, il sera possible de réaliser des remaillages adaptatifs dans le but d’obtenir une meilleure discrétisation spatiale des modèles avec une quantité d’éléments moindre.

Ces recherches permettront de résoudre drastiquement les temps de calcul sans perdre de précision dans les résultats.

Chauffage par induction d'un vilebrequin avec SIMHEAT®

haut de page