Accueil Actualités News FORGE®: une “success story”

FORGE®: une “success story”

Envoie à un(e) ami(e) Imprimer

posté le 29 September 2013

Optimisation du procédé de forgeage des rebords circulaires

 

"Dans la pratique industrielle traditionnelle, la mise au point d’un procédé de forgeage pour une nouvelle pièce requiert un nombre important d’essais en atelier, afin d’aboutir à un procédé optimal, y compris au dimensionnement initial du lopin. Toutefois, avec l’aide d’outils informatiques de simulation fiables, il est désormais possible d’optimiser l’intégralité du procédé de forgeage et des dimensions des lopins en ne recourant qu’à un minimum, voire à aucun essai en atelier. Ce qui permet d’économiser du temps, des efforts et des coûts. Par ailleurs, la simulation donne un bon aperçu des résultats potentiels grâce à l’exploration possible de différents paramètres du procédé, et contribue ainsi à révéler en amont  les défauts potentiels de forgeage, qui pourront alors être corrigés avant le lancement de la production.

De même, les logiciels de simulation du forgeage peuvent aider à optimiser des procédés existants afin d’en accroître le rendement, de diminuer leur consommation énergétique et d’en éliminer les défauts.

Ainsi, la simulation informatique s’avère être un outil important dans la mise au point de procédés de forgeage rentables et novateurs, tout en offrant l’avantage de diminuer le nombre d’essais en atelier, d’accroître la productivité, de réduire les coûts opérationnels, de diminuer les bavures, d’améliorer la rentabilité, etc.

La division forgeage industriel de ARAI, à  Chakan, Pune (ARAI-FID), dispose d’un tel logiciel très fiable, FORGE® 2011,avec des postes de travail dédiés et une infrastructure informatique 16 Core Cluster, ainsi que d’autres logiciels de modélisation et de pré- et post-traitement comme Unigraphics, Pro-Engineer,  Autodesk Inventor, HyperWorks ou UGNX – Nastran.

Grâce à ces outils, ARAI-FID a mis au point des nouveaux procédés de forgeage pour des composants inédits, et a optimisé des procédés de forgeage existants.

La présente étude de cas montre comment les logiciels de simulation peuvent optimiser des procédés traditionnels et corriger la plupart des défauts de fabrication pendant la phase de conception même."

Shrikant R Marathe, Directeur, ARAI

 

Téléchargement de l'article complet en anglais

haut de page