Accueil Ressources Articles Mise en oeuvre de composants d'injection et de moteur soumis à de fortes contraintes

Mise en oeuvre de composants d'injection et de moteur soumis à de fortes contraintes

Envoie à un(e) ami(e) Imprimer

posté le 03 June 2019

Mise en œuvre de composants d'injection et de moteur soumis à de fortes contraintes

La technique de l'autofrettage hydraulique est un processus spécifique utilisé dans la fabrication de composants automobiles tels que le système d'injection Diesel à rampe commune. Ces pièces sont soumises à des contraintes cycliques avec de fortes pressions internes et le processus d’autofrettage est un moyen d'améliorer leur durée de vie en fatigue.

Lors de la configuration informatique de cette étape du processus, la prise en compte du comportement des matériaux anisotropes revêt une importance primordiale. Jusqu'à présent, la résistance directionelle des composants (comme due à l'autofrettage préalable) n'a probablement pas été prise en compte dans les normes d'évaluation de la durabilité des composants forgés.

Dans le cadre d'un projet de développement commun, cette lacune a été comblée par Hirschvogel Automotive Group, Engineering Center Steyr et Transvalor, dans le cadre d'une étude réalisée principalement à l'aide du logiciel de simulation FORGE®, destiné au processus de formage des métaux. En outre, le couplage entre les logiciels FORGE® et FEMFAT® est également mis en évidence afin d'évaluer la résistance à la fatigue des composants forgés.

Cet article co-écrit par Patrice Lasne, expert en simulation chez Transvalor, illustre les travaux menés sur la technique de l’autofrettage.

Lire l'article en Anglais (pdf 447 ko)

haut de page